© Copyright 2010 Juliette Nadaud     -     Tous droits réservés

Extraits de presse

"Alain Nadaud démonte, dans son essai, les mécanismes d'un système éditorial et marchand qui conduit à réduire, peut-être inexorablement, la place des vrais livres : ceux dont on sent à coup sûr, à l'accent et au ton, qu'ils sont nés de l'urgence, qu'ils obéissent à une nécessité, expriment une obsession fondamentale, bref qu'ils ne se contentent pas de raconter joliment une histoire. Nul n'était mieux placé que lui pour désigner les coupables."


Isabelle Martin, La Tribune de Genève

"A l'heure des prix prétendument littéraires, cet essai d'Alain Nadaud, auteur de plusieurs romans, arrive à pic. Il dénonce, avec brio et pertinence, la dérive de l'édition, qui n'a, le plus souvent, "de complaisance que pour les marchandises susceptibles de circuler à grande vitesse." Si bien que tout s'affadit, se banalise, et que les livres se savonnettisent pour glisser vers le seul rendement."


André Rollin, Le Canard enchaîné