© Copyright 2010 Juliette Nadaud     -     Tous droits réservés

Auguste Fulminant

AlainNadaudAugusteFulminant

Grasset, 1999
Roman, 272 p.

Alain Nadaud Auguste Fulminant Poche

Le Livre de poche,

n° 14676

   Diplomate en poste à Carthage, Gilles Virandes supervise l'aménagement d'un musée archéologique consacré à Virgile. Une mystérieuse correspondance échangée il y a deux mille ans par les éditeurs de "L'Enéide" lui tombe alors entre les mains. Il y est question de l'hypothétique passage de Virgile à Carthage, où celui-ci avait l'intention de visiter les sites où se déroule la majeure partie du poème auquel il consacra les dix dernières années de sa vie, du sacrifice à la raison d'Etat, de la colère de l'empereur Auguste, et même d'empoisonnement… Ce qui suffit à le persuader que la mort de Virgile n'a rien eu de naturel. Les preuves ? La découverte d'une mosaïque où s'aperçoit le visage angoissé du poète ; et son cri d'agonie lancé à la face de celui qui entre-temps était devenu un tyran : "Brûlez l'Enéide ! Brûlez l'Enéide !", vaste poème qui a pour fonction de faire de l'empereur un véritable dieu.


     De la poussière des fouilles remontent d'improbables bouffées tragiques. A travers l'incendie du musée et la disparition d'une séduisante archéologue, n'est-ce pas toujours, à deux ou trois mille ans d'intervalle, le même drame qui se joue ? La même fatalité qui se répète ? Et toujours le même tueur qui revient, du versant caché de l'histoire ?


         Alternant l'investigation historique et l'enquête contemporaine, Alain Nadaud enquête dans les marges de l'histoire, exhume des ruines du passé d'incroyables vérités, noue les fils de la fable antique et du polar. Il nous propose ainsi une méditation sur les rapports forcément ambigus de l'art et du pouvoir, de la transfiguration artistique et de la falsification politique.